PRODUITS>> Gestion Financière et Gestion des investissements

 

L’appui apporté et les outils développés pour contribuer à l’amélioration de la gestion des investissements prennent en compte les recommandations de la réunion de Yaoundé (1997) qui stipulaient notamment :

- que le principe de solidarité entre générations soit conservé dans le deuxième niveau de protection sociale (recommandation 12);

- que les organismes de sécurité sociale se dotent d’outils de prévision et de gestion pour les aider à améliorer la gestion administrative, la gestion de la trésorerie et la gestion comptable, financière et technique (recommandation 14);

- d’entreprendre avant toute réforme et pour le court terme une analyse financière précise et pour le long terme, une analyse actuarielle (recommandation 17) ;

- qu’en matière d’investissement des fonds de la sécurité sociale, la réglementation soit adoptée là où elle n’existe pas et réformée là où elle s’avère inadaptée (recommandation 15).

La recommandation 12 citée ci-dessus induit au niveau de certaines branches une organisation financière spécifique. L’organisation financière des régimes de sécurité sociale dépend de la nature des prestations à payer. Elle répond en général à un double souci :

- la solvabilité du régime : garantir à leur échéance réglementaire, le paiement régulier des prestations promises ;

- la stabilité du taux de cotisation pendant une période suffisamment longue.

La constitution des réserves et leur gestion selon les normes de la sécurité sociale est un élément essentiel à la garantie et au maintien de l’équilibre financier. Les difficultés rencontrées pour garantir l’amélioration des prestations et leur service régulier ont pendant un temps trouvé aussi leur origine dans les limitations qui ont affecté la gestion financière et l’investissement des fonds de la sécurité sociale : connaissance insuffisante de l’organisation financière, non respect des principes qui le sous-tendent, absence de cadre juridique précis, mauvaise répartition des charges et des produits, non respect du principe de gestion séparée, absence de réglementation appropriée, difficultés pour accéder au marché financier.

GLOBAL SOCIAL SECURITY fournit des outils pour contribuer à l’amélioration de la gestion financière, et à la consolidation d’une stratégie pour les investissements. De même GSS organise un système d’information sur les pratiques et les expériences de gestion financière, sur le marché financier (les émetteurs, les produits) et sur les investisseurs institutionnels.
A la lumière des normes pertinentes de la gestion financière et de la gestion des investissements de la sécurité sociale, GSS formule des recommandations pour accentuer le rôle de la sécurité sociale dans la promotion de l’emploi et dans la lutte contre la pauvreté par la promotion de l’auto-emploi.

GLOBAL SOCIAL SECURITY apporte son assistance dans l’organisation d’une réglementation des investissements de la sécurité sociale (régimes de base, régimes complémentaires) en vue d’atteindre l’objectif de former la contrepartie des prestations promises, de répondre aux conditions de sécurité, de rendement et de liquidité.

GLOBAL SOCIAL SECURITY collecte, analyse synthétise et met à disposition les informations sur les systèmes nationaux et internationaux de gestion des investissements de la sécurité sociale, ainsi que sur les « success stories » pour contribuer aux échanges d’expériences. Il organise à cet effet un système d’information sur l’information sur :

- les normes et réglementations recommandées sur le plan international pour la gestion des investissements de la sécurité sociale ;

- la composition du patrimoine des institutions de sécurité sociale dans des pays africains ;

- le dispositif réglementaire dans les pays industrialisés pour l’investissement de la sécurité sociale ;

- une analyse du marché financier et des créneaux porteurs pour les investissements des fonds de la sécurité sociale,

- une analyse des titres, des données nationales ou régionales sur le marché financier à la lumière des spécificités de la sécurité sociale et des catégories de valeurs à prendre en considération pour les investissements (valeurs à revenu fixe, valeurs à revenu variable ;

GLOBAL SOCIAL SECURITY accorde une attention spécifique au contexte nouveau et aux opportunités qu’il offre dans le secteur de la micro- entreprise.
Les institutions de micro-finance jouent un rôle fondamental dans le secteur social à travers le financement et le développement des micro-entreprises et corrélativement des systèmes de protection sociale au profit du secteur informel.

GLOBAL SOCIAL SECURITY collecte et met à disposition des informations organisées en base de données sur la manière dont la sécurité sociale peut prêter son concours à la promotion de l’emploi ou de l’auto-emploi dans le respect des normes qui garantissent la sécurité et le rendement des fonds.
Il informe sur le système de garantie que les pouvoirs publics pourraient organiser pour garantir la sécurité des fonds dans le secteur du micro-crédit développé à travers les institutions financières classiques pour promouvoir le développement de la micro- entreprise dans des domaines sociaux.

GLOBAL SOCIAL SECURITY aide au renforcement des capacités nationales, informe sur les opportunités de formation (cours, séminaires, ateliers…) offertes sur le plan national ou régional.